The Reading Club #13 Mes dernières lectures

, , No Comments
Bonjour Vous ! Comme souvent pour commencer la semaine le nez dans les bouquins, il est l'heure de vous parler de mes dernières lectures, encore une fois sorties de ma PAL de l'été. Promis on en a bientôt fini :) Pour cette édition, un roman policier et un thriller bien ficelé, et mon avis sur le premier tome d'Outlander, Le Chardon et le Tartan!  Beau programme, vous me suivez ?



Dans la peau, Nicci French

 Ce que dit la 4e de couverture 
"Zoé, institutrice fraîchement débarquée à Londres, n'a qu'une hâte: se débarasser de son appartement sordide acheté trop vite. Jennifer, mère de famille bourgeoise, s'investit dans la rénocation de sa maison du nord de Londres. Nadia, animatrice de spectacles pour enfants, essaie de remettre de l'ordre dans sa vie... et dans son appartement. Ces trois femmes ont un point commun: un tueur les observe, les connaît, les aime, et leur écrit..."

 Mon avis 
Il y avait quelque temps que je passais devant les oeuvres de Nicci French et que j'en avais entendu du bien, sans pourtant sauter le pas de m'y essayer. Pourtant en préparant ma PAL estivale, j'en ai attrapé un exemplaire. Et bien pas de regret, j'ai accroché à l'histoire et au modus operandi de l'écriture. Les auteurs nous font faire connaissance tout à tour avec ces trois femmes, au travers de leur quotidien, leurs réflexions, puis déroule ou plutôt enroule le suspense et l'intrigue autour d'elles. Organisé comme un drame en trois actes, on découvre également en trois temps le meurtrier, sa façon de procéder et même qui il est. Sans pourtant que ça ne gâche la révélation finale! Un vrai bon thriller, finement écrit et au style moderne et accrocheur. On apprend à connaître et à cerner ces femmes comme elles nous sont présentés, on les aime ou on les déteste, mais on les approche au plus près et on sent comme elles la présence de cette ombre qui plane sur elles et qui veut les tuer. Prenant et absorbant, un thriller comme on les aime!

**

La soeur de l'ombre, Patricia MacDonald

 Ce que dit la 4e de couverture 
" Plusieurs mois après la disparition de ses parents dans un accident de voiture, Alex est de retour chez elle. Elle se sent seule au monde, jusqu'à la lecture d'une lettre que lui remet le notaire. Alex découvre ainsi que, encore adolescente, sa mère a donné naissance à une petite fille et qu'elle l'a confiée à l'adoption. Passé le choc de ce la nouvelle, Alex part sur les traces de Dory, cette "sœur de l'ombre" dont elle ignore tout, sinon qu'elle purge une peine de prison pour meurtre.  Elle décide de l'aider et de mener sa propre enquête. Mais les doutes l'assaillent  peu à peu et , quand c'est sa vie qui se trouve en danger, elle doit se résoudre à affronter les secrets obsédants du passé, Semant le trouble en virtuose, jouant avec nos peurs inavouées, Patricia MacDonald se révèle ici au sommet de son art."

 Mon avis 
" Semant le trouble en virtuose", "au sommet de son art". Comme quoi il faut prendre du recul avec ce qui peut-être écrit sur la 4e de couverture, et je trouve qu'il est bien présomptueux et peut-être offensant pour l'auteur que de dire que ce roman est son meilleur et qu'il y a de la virtuosité dans ce roman. J'avoue volontiers qu'on est ici face à un roman policier comme on s'y attend, une intrigue à laquelle on accroche, un personnage principale souvent seule face à ses choix, qui décide de mener l'enquête au mépris du danger et qui finit par douter. Mais alors je trouve que ce roman, c'est un peu la dose de trop. 330 pages imprimés en gros caractères pour avoir l'impression d'engloutir le roman, des impressions de déjà vu ou déjà lu, je n'ai rien vraiment rien trouvé d'extraordinaire à ce roman. On ne s'attache pas vraiment au personnage principal même si l'auteur use de cordes larmoyantes, on voit justement trop les grosses ficelles, et même s'il fait son office pour un voyage ou pour la plage, c'est le genre de récit qui donne envie de l'emporter partout pour le finir ou qu'on recommanderait spontanément. Là aussi c'est la première fois que je m'essayais à cette auteur, peut-être faudra-t-il un second essai pour voir. Mais pas forcément tout de suite quoi.

**

Outlander  Tome 1 - Le chardon et le tartan,
 Diana Gabaldon

 Ce que dit la 4e de couverture 
" 1945. Claire passe ses vacances en Ecosse, où elle s'efforce d'oublier la Seconde Guerre Mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d'une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d'en découvrir la raison; en s'approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d'un champ de bataille. Le menhir l'a menée tout droit en l'an de grâce 1743, ao cueur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura-t-elle revenir à son existence d'autrefois? "

 Mon avis 
Après en avoir plusieurs fois entendus parler chez Victoria de Mango&Salt ( oui, encore!), j'ai eu envie de m'attaquer à ce pavé qui a apparemment déclencher un véritable phénomène mondiale, qui jusque là m'avait échappé. ( avec série TV, produits dérivés et tout et tout... je vous jure). Et bien me voilà prise au jeu. J'ai très envie de retrouver rapidement Claire et Jamie et de savoir ce qui pourra bien leur arriver. Diana Gabaldon réunit ici de gros points positifs et accrocheurs qui font le succès du roman à mon sens: fantastique avec le voyage dans le temps; Histoire avec un grand H avec le récit des us et coutumes de l'époque, des modes de vie, de leurs mœurs mais aussi la vrai Histoire de l'Ecosse à cette époque; romance, avec les liens qui se tissent entre Claire et Jamie ( les personnages principaux sorry), des paysages, de l'action en kilts et épée à la main. Un vrai bon roman qui inaugure une série qui devrait me plaire. Si bien sûr on ne se met à changer de pays à chaque roman comme je le pressent car la vraie valeur ajoutée c'est le territoire de l'Ecosse, de sa mythologie et de ses lochs sombres autour desquels on a envie de continuer à voir galoper les personnages. Un point cependant auquel je ne m'attendais pas et qui ne m'a pas choqué mais plutôt étonné, c'est la partie sexe de certains passages. Comme je le dis ça ne me choque pas, mais alors que je pensais Outlander comme une sage tous publics, je ne suis pas sûre qu'un jeune public soit le plus à même de lire ces moments de l'histoire. Je ne me suis pas penchée plus que ça dans le phénomène par crainte d'être spoiler, je vais prendre un peu le temps de lire autre chose, pour y revenir avec plaisir dans quelque temps, une bonne tasse de thé et un plaid pour m'installer confortablement avec le tome 2. Stay tuned donc !


**

Et vous, les avez-vous lus? Vous avez succomber au phénomène Outlander ?

Très belle semaine à vous :)


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire