Souvenirs de Vacances / Escapades en Vendée

, , No Comments
On y est, les vacances sont terminés. Encore doré(e)s par le soleil qui nous a réchauffait tout l'été et avec du sable qui sort de la valise et du sac à dos, on aurait eu envie qu'elles durent éternellement. Mais c'est parfois la rareté qui fait le plaisir.



Nous avons opté cette année avec le Chéri par des vacances en deux temps, partagées entre dix jours passées sur la côte vendéenne, et une semaine à Trouville en Normandie. La France regorge de très beaux paysages, et cette année on a voulu découvrir la nouvelle région de mes parents, avant de partir à l'arrache sur la plage la plus proche, soit pour les parisiens la côte Normande et encore plus Trouville. Les paysages nous ont enchantés, l'architecture des maisons est magnifique, et nous avons somme toute passés de très belles vacances, autant de beaux souvenirs que j'avais envie de partager avec vous.

On commence donc par côte Vendéenne où nous avons débutés nos congés estivaux. Nous n'étions jamais partis ni l'un ni l'autre dans cette région et dans cette partie spécifique, et nous avons passés d'agréables moments. Je ne vous cache pas que nous avons régulièrement envie de se baigner et de se reposer un livre à la main à la plage, ce qui ne nous a pas empêché de découvrir de très beaux endroits, comme...


Saint Gilles - Croix de Vie

Station balnéaire plutôt connu dans le secteur, ce sont en fait deux villages qui ont été réunis et qui ne sont séparés que par la Vie. Oui la Vie avec un V majuscule, car c'est bien la rivière la Vie qui coule entre ces deux rives, si c'est pas trop chou ! Rien d'exceptionnel à découvrir, mais pourtant nous avons pu y passer de très bons moments. Pour les plagistes cherchant un peu de tranquillité ou en tout cas moins de monde que sur le front de mer, je vous recommande d'aller vous jeter à l'eau du côté des plages des Dunes de Jaunay. Plage familiale et tranquille, vous pourrez profiter tranquillement du bord de mer, et le matin, on y est plus que peinards! On pourra ensuite aller se faire une glace caramel au beurre salé-framboise sur le port de plaisance, où s'alignent gentiment multiples adresses de restaurant, plus ou moins alléchants ( je vous donne mes bonnes adresses dans un prochain article). Ce que j'ai trouvé plutôt bien faits,c'est qu'on trouve d'un côté de la rivière donc les restaurants et le marché nocturne ( où l'occasion de faire péter le budget en ramenant des petits souvenirs d'artisans... ou autres), et de l'autre côté la rue piétonne et commerçante. Du coup la foule estivale est plutôt bien répartie et même s'il y a bien sûr du monde, on peut facilement flâner agréablement.







*

De Saint-Hilaire-de-Riez à Sion, la Corniche Vendéenne
Élément pittoresque et nature, la côte vendéenne se pare d'une portion de côte sauvage entre Sion-Plage et Saint Gilles Croix-de-Vie. Cette partie rocheuse alternant entre roches de schistes et de grès et criques sauvages de gros sables où se baigner entre les rochers. L'eau y est limpide et on peut découvrir au plus proche l'éco-système qui y vit. On peut voir les petits bulots et palourdes y vivent entre deux eaux, j'étais comme une enfant devant ce spectacle de vie miniature! Je vous recommande d'y accéder par le petit chemin longeant le Club St Hilaire, Pub jour et nuit, et où il est aussi agréable de s'arrêter boire une bière ou un jus de fruits. Rien que du parking on a une très belle vue sur Saint Gilles et la mer. Un vieux phare, les rochers, et le soleil qui se couche dans la mer...un vrai régal pour les yeux!








*

L'Ile d'Yeu, un bijou à 1h de la côte

Nous n'avons que peu explorer les environs, préférant le farniente. Mais s'il y a bien une excursion que je ne voulais pas manquer, c'est bien la découverte de l’Île d'Yeu. Et le Chéri une fois sur place en était ravi! Le montant de la traversée n'est pas donnée ( 78,8€ l'A/R pour deux adultes), mais l’Île et le retour de 20h avec le soleil couchant valent vraiment le coup. Nous avons demandé à la guichetière avant de partir ce qu'il ne fallait pas manquer. Nous avons pris le bateau de 11h et nous sommes arrivés à 12h à Port-Joinville, la localité la plus grande l’Île (parce que l’Île est une commune en elle-même). La navette n'étant qu'à 14h45, nous avons alors pris un verre sur le port avec une banda qui nous jouait quelques tubes cultes, avant de se faire un pique-nique avec une salade et les sandwichs d'un très bon traiteur ( un petit pain avec du thon fumé, un vrai délice! Sorry je n'ai plus leur nom mais le traiteur est sur le port). Un petit tour dans les ruelles calmes et ensoleillées de Port-Joinville, un café et il est temps de prendre le petit bus qui nous emmène jusqu'au Port de la Meule où commence notre randonnée. De là, on longe un très beau petit port de plaisance, on monte jusqu'à une ancienne église, et on longe le rivage sur la côte sauvage. Des paysages dignes des plus belles îles et côtes bretonnes, des criques aux eaux turquoises ( comme celle des Sioux!)ou se rafraîchir  et (proprement) pique-niquer. On arrive alors à la " Plage des Vieilles" ( y'en avait pas beaucoup en fait ;)), qui devait être le point majeur de la balade (selon la dame qui nous avait renseigné). Et bien oui c'est beau, mais pour cette fois le voyage a été beaucoup plus plaisant que la destination.

















*

Challans, ville de la volaille !

Amis végétaliens, ce ne sera pas une destination gastronomique pour vous! Challans est la petite ville à proximité de la mer de cette partie de la Vendée, et déjà on s'y sent comme en vacances. On pourrait presque s'imaginer que la plage est au bout de la rue. A échelle humaine et très agréable, on y trouve aussi bien la Halle du Marché et ses étals de poissons, légumes et fromages ( et aussi un stand québecois!), que des grandes enseignes de shopping. Nous y sommes allés alors que se déroulait, comme quatre fois dans l'été il me semble, la fête d'autrefois, ou plus de 3000 bénévoles s'habille et présente le mode de vie de la région en 1910. Nous y sommes passés et c'était très sympa, joyeux et chacun prend plaisir à jouer son rôle (hormis peut-être la pauvre vache qui est attaché un peu trop court à mon goût et qui ne semble pas très à l'aise). On apprend beaucoup et redécouvre le mode de vie de nos aïeux, si vous y passez l'été, jetez y un coup d’œil!




       


***


Un bon pavé à lire, vous qui avez tenu, merci! J'espère vous avoir fait ressentir l'enthousiasme que j'ai eu à découvrir ce coin de Vendée, que je ne connaissais pas et qui m'a beaucoup plu. Hormis les températures fraîches de l'eau pour les baignades, nous avons eu très beau temps et en bord d'océan le vent chasse vite les nuages. Mes parents y ont déménagé, aussi j'aurai l'occasion d'y retourner et ce sera encore d'agréables moments.


Et vous, êtes-vous partis cet été? Qu'avez-vous kiffer pendant vos vacances?

Très bon weekend à vous :)





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire