BOX OFFICE #1

, , 1 comment
Passionnée par le cinéma, j'aimerai échanger avec vous sur les films que j'ai vu, actuels ou plus anciens en vous proposant mon opinion. La séance box office à l'ancienne, comme je regardais plus jeune le dimanche matin sur Canal+ (après Batman, le dessin animé aussi :) ).

# 1: YVES SAINT LAURENT
réalisé par Jalil Lespert, avec Pierre Niney et Guillaume Galienne (on aime! )

Lundi dernier c'était séance Box office du côté de l'UGC Montparnasse avec au programme le premier film biopic sur Yves Saint Laurent intitulé... Yves Saint Laurent! Réalisé par Jalil Lespert, on découvre une partie de l'évolution de la carrière et de la vie intime d'Yves Mathieu-Saint Laurent.
Et moi, j'ai bien envie de lui mettre *****






Synopsis ( source Allociné): "Paris, 1957. A tout juste 21 ans, Yves Saint Laurent est appelé à prendre en main les destinées de la prestigieuse maison de haute couture fondée par Christian Dior, récemment décédé. Lors de son premier défilé triomphal, il fait la connaissance de Pierre Bergé, rencontre qui va bouleverser sa vie. Amants et partenaires en affaires, les deux hommes s’associent trois ans plus tard pour créer la société Yves Saint Laurent. Malgré ses obsessions et ses démons intérieurs, Yves Saint Laurent s’apprête à révolutionner le monde de la mode avec son approche moderne et iconoclaste."


Mon avis? Un bon film qui ne fait l'impasse sur aucun tabou de leurs histoires. Car au-delà de la création et de la carrière d'Yves Saint Laurent, pour moi le film parle du couple mythique Yves Saint Laurent-Pierre Bergé. Jalil Lespert de façon je pense plutôt objective a réussi à montrer que la maison Yves Saint Laurent est dûe à deux hommes aux caractères complémentaires et pourtant contraires, l'un à la création sans laquelle il "pourrait mourir...d'ennui", l'autre au management général sans lequel la célèbre maison de couture ne serait peut-être pas ce qu'elle est. Tous deux victimes et bourreaux tour à tour de l'autre.




Le jeu d'acteurs quant à lui n'a pas grand chose à redire. Peut-être parce que ce sont deux comédiens issus de la Comédie Française, plus veille compagnie théâtraie de France, et qui ont ce talent insolent et ingénieux. 
Pierre Niney nous démontre la précocité géniale de son talent, il prend les expressions, le phrasé, le vocabulaire et l'aura même d'Yves Saint Laurent. Dans la lumière...comme dans l'ombre. 
Guillaume Gallienne ensuite, en brillant Pierre Bergé. Celui qui vient de signer "Guillaume et les garçons, à table!", basé sur son expérience de l'imposition par son entourage d'une homosexualité pourtant ni réfléchi ni réel, sort de son carcan précieux ou vieille noblesse et nous met les corones sous le nez. Il en est limite macho.
Pourtant Jalil Lespert montre là son talent pour moi: démontré la passion et les destins liés de deux personnalités et pas de deux homosexuels. Jamais il ne tombe dans la dérive de pousser les personnages et de nous refaire en gros la cage aux folles. Il nous démontre la beauté et la dureté de l'amour de deux personnes. Et on s'en fout que ce soit deux hommes, c'est d'abord de l'amour.

A côté d'eux, Charlotte Le Bon, Laura Smet, et tous les personnages secondaires de traversant le film aux côtés de Saint Laurent jouent bien leurs rôles, un rôle éphémère et indéfectiblement lié à son histoire, à sa carrière, sa vie privée.

Bref, j'ai beaucoup aimé ce film, qui m'a arraché une petite larme, cependant à la dernière minute. Pas de violons grossiers ou de ressorts guimauves. Un film à voir, si ce n'est pour le film, au moins par curiosité !! ;)


    





1 commentaire:

  1. J'ai beaucoup aimé aussi. (:
    Les acteurs sont excellents (l'école du théâtre et de la comédie française forme des gens très talentueux qui sont excellents au cinéma je trouve ^^ ) et les différents aspects de la vie de YSL sont montrés sans tabou ni délire excessif du réalisateur.
    Maintenant, on aura plus qu'à voir l'autre Yves Saint Laurent qui ne devrait plus tarder à sortir je crois.

    RépondreSupprimer