Souvenirs de Vacances / Virée en Normandie direction Trouville

, , No Comments
Après quelques jours sous le soleil de Vendée dont je vous avais parlé Ici, nous avons décidé avec le Chéri que décidément le retour à Paris ne pouvait pas être pour tout de suite, et qu'on avait bien mérités de s'échapper encore quelques jours avant la rentrée. On est donc rentrés deux jours pour trouver un bon plan de dernière minute sans aller trop loin, et la plage de Trouville a été la bonne idée.

Un petit tour sur Airbnb pour voir les dernières disponibilités nous a permis de trouver un joli petit studio-duplex avec balconnet en plein Centre-Ville, à 2 minutes des rues de vie et 3 minutes de la plage. Refait à neuf récemment, les propriétaires ont eu à coeur de le décorer de façon vintage, et le pari était joliment réussi! Hormis le canapé-lit moderne, tout semblait sorti des années 50, jusqu'au réfrigérateur "Kelvinator" ( qui fonctionne même mieux que nos équipements modernes!).

Une fois les valises posés et nos marques prises dans notre home sweet home, nous avons établi un programme alliant farniente et balades. Après-midi de plages ont alors alterné avec balades sur les hauteurs de Trouville et balade à Deauville.

Balades dans les hauteurs: le charme de l'architecture anglo-normande

Ce qui marque vraiment dans cette jolie station balnéaire, c'est la grande influence des voisins ( et anciens envahisseurs) anglais. Beaucoup de maisons affichent donc fièrement leurs colombages sur trois ou quatre étages, alternant avec maisons de briques et mignonnes petites impasses. Tout d'abord dans son centre, toutes les petites maisons s'harmonisent par leur style mais se différencie par leurs couleurs. De belles maisons et immeubles qui font rarement plus de trois étages. Mais les plus belles et plus impressionnantes, sont sûrement celles que l'on trouve sur le front de mer, que l'on peut admirer en se baladant sur les planches.








Villa Persane de Mme de Luxembourg, devenue Princesse de Sagan chez Proust


(on se croirait pas à Pré-au-Lard?)








Car c'est vraiment ce qui marque et attire à Trouville et sa voisine Deauville, l'architecture des demeures bourgeoises, où Marcel Proust venait notamment en villégiature rendre visite à ses connaissances de la noblesse aux beaux jours. D'ailleurs une Avenue porte son nom, et on y découvre les maisons de ces bonnes amies Mme Aubernon de Nerville, Mme Straus ou Madame de Luxembourg, qui inspireront certains de ces personnages d'A la Recherche du Temps Perdu. Leurs maisons sont encore visibles et on se perd à imaginer le bonheur d'y passer ses séjours estivaux!





N'hésitez pas à vous perdre dans les rues qui montent et descendent vers les hauteurs, et qui sont accessibles aux travers d'escaliers disséminés dans Trouville. Le mot perdre est volontaire car c'est qui nous est d'ailleurs arrivé, alors que le ciel menaçait d'une averse qui nous a rafraîchit et menait vers des chemins inconnus. ( je suis du genre à dire, "maintenant qu'on y est on va pas faire demi-tour". Parfois il faudrait quand même). En espadrille et robe sous la pluie, bien m'avait pris de glisser le parapluie dans notre sac! Le détour valait tout de même le coup car en continuant de descendre des hauteurs vers une destination inconnue, nous sommes tombés sur un escalier de la mort ( voyez le genre d'escaliers à pic, en bois qui grince sous vos pas et menace de s'écrouler? et ben voilà. hmm.) et qui nous ammené sur une plage parsemmée de rochers déserte, où des miliers de coquillages venait s'échouer. Suivant mon sens de l'orientation ( parce que ce n'est pas le point fort de Chéri) nous décidons de remonter la côte et nous sommes parvenus enfin au bout de la plage de Trouville. ( je sais plutôt longue l'anecdote. Désolé. Mais c'était une petite aventure pour nous! #aventuriersàdeuxballes #jesorsdemavilleetcasevoit). A retenir aussi que ces petites balades sur les hauteurs vous permettront d'avoir un point vue exceptionnel sur la anse de Trouville et de Deauville, magnifique autant par temps clair que par temps couvert ( parce que sinon vue de la plage, à part les parasols colorés, c'est plutôt vue dégagée sur la zone portuaire et les cheminées industrielles du Havre. On a vu mieux.)


















*

Deauville, voisine bling-bling - du Cinéma à l'Hippodrome

Deauville et Trouville ne sont séparées que par la Touques, rivière qui vient se jeter dans la Manche et au-dessus de laquelle un simple pont sépare les deux villes. Alors qu'à mon sens Trouville est très mignonne et familiale par ses demeures anglo-normandes et ces promeneurs en goguettes, Deauville est pour moi sa soeur plus bling-bling. Destinations phares des Parisiens qui en 2h de temps viennent s'enrober des embruns de la côte, Deauville se démarque par ses grands hôtels, son hippodrome, son Casino et bien sûr son Festival du Cinéma. J'ai bien aimé... au passage. En arrivant par la route venant du Port, je n'y ai rien trouvé d'extraordinaire au premier abord. Mais ensuite le Centre-Ville m'a fait mentir. On fait rapidement le tour, il faut le dire. Mais l'impression première que j'ai eu c'était d'arriver à Disneyland, avec ses petites maisons de villes à Colombages proprement refaites, ces boutiques de luxe et le Palace le Normandy. Certes c'est très beau et j'ai eu l'impression d'arriver comme dans le village de Belle, mais j'ai eu une étrange impression de fake. Je m'attendais presque à ce que l'on me dise que ce sont des décor de cinéma. Certes jolis et je sais que certains adorent, je concède que ça vaut le détour... mais pour 2-3 heures pas plus. Le temps de faire un tour dans le centre, de voir les boutiques de luxe et les hôtels, la Mairie, le Casino et ne pas rater les planches et ses cabines de plage. Car de façon très cliché, c'est bien les rambardes séparant ces cabines qui m'ont plu. Chacune indique de chaque côté le nom d'une star de cinéma, acteur ou actrice, réalisateur et même producteur. De quoi trouver un de ceux-ci qui vous plaisent et s'immortaliser sur une rambarde. ( bah oui j'ai été au bout du cliché, tant qu'à faire on va pas s'en priver :) ).



















*

J'espère tout de même que mes photos vous donneront envie d'aller vous y dégourdir les jambes au passage, ou pourquoi pas comme nous passer quelques jours agréables à Trouville. J'avoue on a pas eu envie de reprendre la voiture, mais on peut également aller se promener sur le Port de Honfleur tout proche, ou sur les plages de Tourgéville et Villers sur Mer. On nous a même recommandé un détour plus dans les terres pour le marché dominicale de Beaumont en Auge et faire des balades dans les paysages de campagne du Pays d'Auge. Je vous recommande également une escapade  Cabourg et Houlgate, où nous sommes déjà allés et qui sont très sympathiques à découvrir.

Le monde recèle de merveilles, mais il ne faut pas hésiter à découvrir notre beau pays, d'une richesse de terroirs et de paysages qui nous est envié. Pourtant notre prochaine échappée sera direction Londres en Décembre ( que voulez-vous, je ne peux pas m'en empêcher :) ) 

*

Et vous, qu'avez-vous découvert pendant vos vacances? De nouvelles destinations prévues?

Très bon weekend à vous ;)





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire