The Reading Club #7: mes dernières lectures dans la neige

, , No Comments



Pour cette septième édition, je veux vous parler des dernières livres déjà lus, et que mes vacances au ski m'ont permis de dévorer! Au menu: du policier (bah oui on ne se refait pas :) ), du thriller et du roman de quête , un titre proposé par le Club de Lecture du blog Mango&Salt.

La Fille du train, Paula Hawkins
Résumé 4e de couverture: "Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…"

C'est ma maman que me l'a donné après l'avoi lu et adoré. Bien sûr on l'a vu dans le métro, dans les abris bus, dans les magazines, et comme d'habitude, j'ai un peu attendu que la tempête passe pour me faire un avis propre. Pour la moi la grande qualité de Paula Hawkins est de croquer très finement ses personnages, dans leur totalité, sans chercher à tout prix à nous les faire aimer. Car l'enjeu n'est pas là. La quête principale du livre, au delà de celle du meurtrier, est je pense d'abord la Vérité avec une majuscule. Rachel l'un des personnages principales, qui n'est pas la seule comme on peut le trouver d'habitude dans la narration d'un personnage en quête de la résolution d'un crime, est alcoolique, elle ment à son entourage, boit pour oublier la déchéance de son mariage et la tromperie de son mari, dont elle ne peut pas se défaire. Elle ne paraît pas forcément très sympathique, on essaye de compatir mais on ressent les limites de cette compassion. Et c'est cela pour tous les personnages, on ne leur pardonne que peu de choses, et Paula Hawkins les dépeint dans toute leur douleur et leur violence parfois Découpée selon les narrations successives et pas forcément simultanées des personnages féminins du récit, l'écriture est suffisamment fluide pour que la suite logique et l'enchevêtrement de l'énigme s'assemble au fil du roman, que j'ai donc dévoré en peu de temps ! 






L'Héritage, Katherine Webb
Résumé 4e de couverture:"Quand elles étaient enfants, Erica Calcott et sa sœur Beth passaient toutes leurs vacances à Storton, le manoir de leur grand-mère Meredith. Jusqu'au jour où leur cousin Henry disparaît, brisant d'un coup la famille et plongeant Beth dans une intense dépression.Vingt-cinq ans plus tard, Meredith vient de mourir et les sœurs Calcott reprennent le chemin de leur enfance. Tandis que Beth s'enfonce davantage dans la souffrance, Erica entreprend de trier les affaires de leur aïeule et tombe sur une photo de leur arrière-grand-mère Caroline avec un petit garçon dans les bras. Qui est-il ? Et, surtout, qu'est-il devenu ? Erica décide de fouiller l'histoire de ses ancêtres, et notamment celle de Caroline. Elle est loin d'imaginer qu'elle s'apprête à mettre au jour leur véritable héritage, un secret si douloureux que quatre générations plus tard, les sœurs Calcott en portent encore le fardeau..."

Elu livre du mois de Février pour le Club de Lecture proposé par le blog Mango&Salt, il a été le premier livre qui m'a accompagné dans les innombrables heures de route vers les monts enneigés des Alpes. Je vais me répéter et vous allez dire que c'est une obsession, mais encore le fois l'auteur dépeint des personnages féminins singuliers, peu conventionnels, finement ciselés et pas forcément sympathiques. L'idée n'est pas forcément d'aimer le personnage que de découvrir qui il a été et le secret qu'il a laissé en héritage. On voyage de la campagne anglaise aux grandes plaines de l'Ouest Américain, autour des femmes d'une famille frappée et un peu maudite par les secrets qui l'ont étouffés pendant plus d'un siècle. Et tout cela, au moment où l'ancienne grandeur de la famille s'achève au moment , e décider de la vente du domaine familial. J'ai beaucoup aimé suivre ces différents personnages sur des années, leurs raisonnements et les situations qu'elles ont traversé, et je suis plutôt satisfaite de la fin malgré des réponses en suspens, que nous avons appris par la narration mais que le ou les personnage(s) ne connaîtra(ont) jamais. Je regrette un chouilla que ça n'aille pas jusqu'au bout  ce niveau-là. Il n'empêche que ce fut un très bon moment de lecture!

Etude en Rouge, Sir Arthur Conan Doyle
Résumé 4e de couverture:"Au n° 3 de Lauriston Gardens près de Londres, dans une maison vide, un homme est trouvé mort.Assassiné ? Aucune blessure apparente ne permet de le dire, en dépit des taches de sang qui maculent la pièce. Sur le mur, griffonnée à la hâte, une inscription : " Rache ! ". Vengeance ! Vingt ans plus tôt, en 1860, dans les gorges de la Nevada, Jean Ferrier est exécuté par des mormons sanguinaires chargés de faire respecter la loi du prophète. Sa fille, Lucie, est séquestrée dans le harem du fils de l'Ancien. Quel lien entre ces deux événements aussi insolites que tragiques ? Un fil ténu, un fil rouge que seul Sherlock Holmes est capable de dérouler. Une intrigue toute en subtilités où, pour la première fois, Watson découvre le maître..."
Fervente adepte de l'écriture d'Agatha Christie, je me suis depuis peu décidée à découvrir de plus près les romans de Conan Doyle et le personnage papier de Sherlock Holmes. J'avoue que ça m'est venu en regardant les séries Elementary et Sherlock, j'apprécie beaucoup son mode de résolution des énigmes et son caractère original, ce qui du coup m'a donné envie de le retrouver au fil des pages. L'Etude en Rouge est le premier roman dans lequel apparaît Sherlock Holmes, que l'on découvrir avec l'emménagement chez lui du Docteur Watson, narrateur du roman à plusieurs reprises et il me semble des suivants, survivant handicapé de guerre qui cherche un nouveau sens à son existence. Leur rencontre semble providentiel est Watson décrit bien le pouvoir de déduction de Sherlock par son admiration des méthodes du détective. Nouvelles lectures de l'homme au violon et à la pipe à suivre!


Je suis déjà dans un nouveau roman, Le Vers à Soie, de Robert Galbraith aka J.K Rowling, la suite des aventures du détective Cormoran Strike. Et bien ça a été un plaisir de le retrouver et la nouvelle enquête qui lui est livrée ne manque pas de piquant et de complexité, j'en suis à plus de la moitié et je ne sais toujours pas qui c'est mais s'en est presqu'un plaisir. L'ambiance est par contre plus sombre que le précédent.

Et vous, quelles sont vos lectures du moment ? Des conseils de lecture? 

Très bonne semaine à vous!




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire