BOX OFFICE #4 / Les Animaux Fantastiques (...après tout le monde)

, , No Comments
Bonjour vous! Alors cette semaine raccourcie,se passe bien?
De retour après un moment avec un article ciné, et je passe après l'orage puisque ça y est, j'ai enfin vu les Animaux Fantastiques (c'est pas trop tôt #potterheadencarton)


source

J'avais eu envie d'aller le voir au cinéma, pas forcément à la base pour l'histoire mais surtout pour replonger un peu dans l'univers de J.K. Rowling, qui me manquait tant.

J'avoue être un peu passé à côté du livre (#shameonmebis), que j'avais pourtant acheté à sa sortie. Je ne l'avais lu qu'une fois, et n'en avait gardé que très peu de souvenirs après toutes ces années. Mon édition s'étant égaré entre les déménagements de mes parents et les miens, je n'ai pu remettre la main dessus et m'y replongé avant de (enfin) voir le film. Qu'à cela ne tienne, ce n'a pas empêché d'adhérer et de beaucoup aimer le film!


 Synopsis 

New York, 1926. Le monde des sorciers est en grand danger. Une force mystérieuse sème le chaos dans les rues de la ville : la communauté des sorciers risque désormais d'être à la merci des Fidèles de Salem, groupuscule fanatique des Non-Maj’ (version américaine du "Moldu") déterminé à les anéantir. Quant au redoutable sorcier Gellert Grindelwald, après avoir fait des ravages en Europe, il a disparu… et demeure introuvable. 

Ignorant tout de ce conflit qui couve, Norbert Dragonneau ( on va l'appeler en version original parce  que c'est trop bizarre commme traduction) Newt Scamander débarque à New York au terme d'un périple à travers le monde : il a répertorié un bestiaire extraordinaire de créatures fantastiques dont certaines sont dissimulées dans les recoins magiques de sa sacoche en cuir – en apparence – banale. Mais quand Jacob Kowalski, Non-Maj’ qui ne se doute de rien, libère accidentellement quelques créatures dans les rues de la ville, la catastrophe est imminente. Il s'agit d'une violation manifeste du Code International du Secret Magique dont se saisit l'ancienne Auror Tina Goldstein pour récupérer son poste d'enquêtrice. Et la situation s'aggrave encore lorsque Percival Graves, énigmatique directeur de la Sécurité du MACUSA (Congrès Magique des États-Unis d'Amérique), se met à soupçonner Norbert… et Tina. 
Newt, Tina et sa sœur Queenie, accompagnés de leur nouvel ami Non-Maj’ Jacob, unissent leurs forces pour retrouver les créatures disséminées dans la nature avant qu'il ne leur arrive malheur. Mais nos quatre héros involontaires, dorénavant considérés comme fugitifs, doivent surmonter des obstacles bien plus importants qu’ils n’ont jamais imaginé. Car ils s'apprêtent à affronter des forces des ténèbres qui risquent bien de déclencher une guerre entre les Non-Maj’ et le monde des sorciers. (source allociné.fr)


 Mon avis 
Comme je vous le disais, je n'avais plus vraiment l'histoire en tête,et pour ne pas me gâcher la redécouverte (et parce que je m'en suis pas vraiment préoccupée faut le dire), je suis partie sans a-priori mais le voeu pieux de retrouver mon univers préféré. 
La première partie du film est dédiée à la découverte de Norbert et du New York où il débarque, pour que nous puissions plonger dans cet univers qui, même si issue de l'univers Harry Potter, ne nous est plus si familier. L'histoire se passe à New York, aux Etats Unis d'Amérique, et il m'a fallu faire le premier deuil de dire aurevoir à la perfide Albion (l'Angleterre quoi). Ensuite nous ne sommes contemporains de l'histoire mais transposer à la veille des années 30 et dans l'époque. Deuxième bouleversement. 

Passés ma surprise et un premier désappointement, je me suis rapide habituée et replonger dans le monde magique qui m'est cher, et j'ai été ravie et émerveillée de découvrir la valise et toutes les créatures qu'a pu collectionner Newt Scamander ( je me répète mais la traduction de son nom est quand même à c***). J'ai éprouvé de l'affection pour lui, pour Jacob et pour Queenie, et cependant pas pour Tina. Son interprétation m'a laissé indifférente, et j'ai préféré rester concentrée sur le reste. 
J'ai beaucoup aimé relever les rapprochements et les liens avec Harry Potter, et découvrir une sorte de préquel au monde que nous connaissons. Par contre je ne me suis pas absolument pas faite au mot No-Maj, c'est des moldus quel que soit le pays!

Bien que ce film et ceux qui suivront ( car il devrait y en avoir apparemment encore deux, voir quatre!) ne nous replonge pas dans l'univers Harry Potter en lui-même, j'ai apprécié retrouvé l'univers magique en général et j'ai passé un merveilleux moment. Même le chéri a tout de suite accroché, je crois que j'arrive à en faire un potterhead! (amateur quand même).

***

 Et vous l'avez-vous vu ? Avez-vous accroché et aimé, ou au contraire, détester? 

 Dites-moi tout !! Et très bonne fin de semaine à vous 😉   



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire